Une journée sur l’île aux fleurs (Bréhat)

Bonjour ! Aujourd’hui je vous embarque sur l’île de Bréhat, surnommée l’île aux fleurs. Pourquoi ? Parce que grâce au Gulf Stream qui l’entoure, le climat y est particulièrement favorable pour les plantes. C’est une petite île bretonne, qui se situe dans les Côtes-d’Armor. L’île de Bréhat est d’autant plus agréable que les voitures y sont interdites ! Toute l’île est donc piétonne, un bonheur qu’on a trop tendance à oublier 🙂

Île de bréhat

Île de bréhat

Avec la canicule de ses derniers jours, c’est un véritable bol d’air frais de me replonger dans mes photos qui sentent bon l’air marin. J’espère qu’elles vous rafraîchiront aussi !

Donc, pour le weekend prolongé de l’Ascension, je me suis évadée dans ma maison de famille en Bretagne. Cela faisait deux ans que je n’y avais pas mis les pieds et en y arrivant j’ai réalisé à quel point cela m’avait manqué. Ma maison, le village, les petits déjeuners au fond du jardin, les ballades matinales près de la plage, le port, les crêpes, l’air marin, les couchers de soleil sur la mer. Le calme surtout. Dès le premier jour j’ai eu un sourire aux lèvres qui ne m’a pas quitté du weekend. J’étais si bien.

Île de bréhat

J’avais été une fois sur l’île de Bréhat il y a 8 ans et j’en gardais un beau souvenir. Je l’avais donc mis en tête de liste sur mon programme du weekend ! Pour éviter qu’il n’y ait trop de monde, nous y avons été le vendredi et déjà nous avons fait 30 minutes de queue avant de pouvoir embarquer (je vous donne tous les explications pratiques à la fin de l’article). Néanmoins, rassurez vous, une fois sur l’île la foule se disperse, beaucoup restent autour du bourg au sud de l’île et on se croyait seuls au monde à certains moments.

Île de bréhat

Île de bréhat

Une fois arrivée sur l’île, je vous conseille de partir sur la gauche, c’est le chemin le moins emprunté. Nous avons commencer par la Verrerie de Bréhat. Ils sont réputés dans le monde entier et on peut les regarder travailler dans leur atelier. J’ai toujours adoré regarder les souffleurs de verres, je trouve ça fascinant et le résultat si beau ! Je vous mets quelques photos de leur travail. On ne se rend pas compte je pense de la difficulté du métier, des conditions aussi parce que les fours chauffent quand même à 1200 degrés ! Je vous conseille sincèrement d’y aller, d’autant plus qu’ils sont très gentils, ils prennent le temps de répondre aux questions aux visiteurs, tout en travaillant, on sent qu’ils sont heureux de nous faire découvrir leur métier. (N’hésitez pas à me laisser un commentaire pour me dire si vous en avez déjà vu aussi.)

Île de bréhat

Après, en continuant la route vers le Nord de l’île, on est arrivé au Moulin du Birlot qui est un moulin à marée. La mer était basse et je suis restée de longues minutes à admirer la couleur de l’eau à cet endroit. On aurait dit un lagon tellement elle était claire, cristalline.

Île de bréhat

Île de bréhat

Île de bréhat

Tout au long de la journée on ne peut être que sous le charme de toute cette végétation, il y a tellement de fleurs différentes !

Arrivé sur l'île on est tout de suite séduit par la végétation, le calme aussi puisqu'il n'y a aucune voiture qui y circule.Arrivé sur l'île on est tout de suite séduit par la végétation, le calme aussi puisqu'il n'y a aucune voiture qui y circule.Île de bréhat

En reprenant notre route, on a cette fois pris de la hauteur en montant à la Chapelle Saint Michel. Une fois en haut, on a une superbe vue panoramique ! Notamment sur le moulin à marée ! Honnêtement les photos ne rendent pas justice au paysage, on ne se rend pas bien compte de la hauteur, du silence.

Île de bréhatÎle de bréhat

Cette petite grimpette nous ayant ouvert l’appétit, on a trouvé un petit coin de verdure pour s’installer et pique-niquer :).

Île de bréhat

Après cette petite pause , nous avons continuer notre route vers le Nord. Petite précision, ne vous inquiétez pas, il n’est pas possible de se perdre sur Bréhat, il n’y a pas 1000 chemins et l’île ne fait que 3 kilomètres carrés :). Finalement le plus long, c’est de s’arrêter toutes les deux minutes pour faire des photos et s’extasier sur une maison, une fleur, un palmier, un âne ou encore un troupeau de vaches.

Île de bréhat

Île de bréhatPetite précision, ne vous inquiétez pas, il n'est pas possible de se perdre sur Bréhat, il n'y a pas 1000 chemins et l'île ne fait que 3 kilomètres carrés :)

Île de bréhatÎle de bréhat

Le dernier endroit à ne surtout pas manquer à Bréhat, c’est le phare du Paon tout au Nord de l’île.

Île de bréhatÎle de bréhat

Les paysages du nord de l’île sont différents de ceux du sud. Les alentours du phare du Paon ressemblent beaucoup à l’Irlande, avec un mélange de roche et d’herbes. En se rapprochant du phare, les rochers sont de plus en plus rose et contrastent avec la mer bleu foncée.

Île de bréhat

Nous sommes redescendus au sud de l’île par la droite, pour faire une boucle et ne pas rater un bout de l’île ! Nous sommes tombés sur une petite cabane dans laquelle un maraîcher, François le Tron, dépose ses fruits et légumes, ainsi que des confitures. Tout le monde peut se servir et déposer l’argent dans la caisse, j’adore ce genre de concept ! La confiance que ce monsieur a dans les gens et ils le lui rendent bien !

Île de bréhat

Sur notre chemin, nous avons croisé la pépinière de l’île qui vend plein de fleurs différentes et notamment des agapanthes, qui sont un peu la fleur emblématique de l’île. Si vous cherchez une petite bouture à ramener, une petite plante grasse, vous trouverez certainement votre bonheur la-bas !

Île de bréhatÎle de bréhat

Pour finir, nous sommes arrivés dans le petit bourg de l’île et qu’avons nous fait ? Si me suivez sur instagram (ici) vous devez vous en douter … Nous avons manger une glace ! C’est ma passion du moment, des glaces, des glaces, des glaces ! Partout et à n’importe quelle heure 🙂

Île de bréhat

Maintenant, passons aux informations pratiques :

Pour rejoindre l’île de Bréhat il faut prendre un ferry qui part de la pointe de l’Arcouest, la traversée est très rapide, à peine 10 minutes le temps d’embarquer et de débarquer. L’aller-retour coûte 10€30 par personne. Pendant les fortes périodes d’affluences comme le vendredi où on y a été, les ferry font des AR sans s’arrêter. Il y a des parkings à l’Arcouest, enfin plutôt des champs qui servent de parkings, donc ça manque de marquages et les gens ont tendance à se garer n’importe comment et à laisser 2 mètres entre les voitures ! Mais bon les champs sont grands, donc si vous arrivez tôt vous trouverez de la place. Par contre, préparez vous à marcher un peu (5 minutes) entre le parking et la billetterie qui se situe à l’embarcadère.

Une fois les billets achetés directement à l’embarcadère, c’est parti 🙂

 

Vous connaissez l’île de Bréhat ? Peut-être d’autres îles ? N’hésitez pas à me laisser un commentaire pour me le dire et me donner votre avis sur mon article ! C’est vraiment important pour moi. J’espère avoir réussi à vous faire voyager un peu 🙂

 

 

Les articles qui pourraient vous intéresser

6 Commentaires

  1. Je ne connais pas du tout la Bretagne hormis Carnac et ce sera certainement notre destination de mai 2018 😉 Très jolies photos <3

Ecrivez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*