Carnet de voyage à Barcelone – Jours 1 & 2

barcelone

Il me faut souvent quelques semaines avant de me replonger dans mes photos de voyage, le temps d’accepter que ça y est je suis définitivement rentrée et qu’il ne me reste plus que les photos et les innombrables souvenirs évidemment.

Pour ce voyage à Barcelone c’est différent, dès le lendemain de mon retour j’ai eu envie de vous en parler, d’en parler pour le faire revivre.

J’ai donc passé 4 jours à Barcelone avec mon chéri mi-août, nos seules vacances d’été, donc je peux vous dire que dans ce cas-là vous en profitez d’autant plus ! Au moment où j’écris ces mots j’ai encore un peu l’impression d’y être, je me dis que demain je me réveillerai à nouveau là-bas parce qu’il ne peut pas en être autrement. En d’autres mots je plane un peu et je crains déjà l’atterrissage ^^

Je ne pensais pas aimer autant Barcelone, je ne pensais pas qu’elle était si belle, aussi riche en architecture ni aussi agréable à vivre. Si vous cherchez une destination pour un week-end ou pour des vacances je vous conseille chaudement cette ville. Sans vous mentir (je n’aurai de toute façon aucun intérêt à le faire) il n’y a pas eu un seul point négatif dans ces quatre jours, pas un (sauf peut-être le trop grand nombre de français 😂). Et pourtant, je partais avec quelques craintes puisqu’avant de partir les gens autour de moi avaient des avis très tranchés, soit ils avaient aimé, soit ils avaient littéralement détesté.. Quand on vous donne un avis aussi négatif sur une ville vous vous dites bon.. Vous ne savez pas vraiment à quoi vous attendre ! Et bien si on vous donne ce genre d’avis, sachez que je les déments fermement ! Barcelone est une ville pleine de beauté (les souvenirs défilent devant mon écran au moment où je vous écris), à mon sens il suffit juste de ne pas rester sur les ramblas et la plage, ce qui revient à visiter Paris en allant uniquement aux champs Élysées !

J’ai écris les paragraphes précédents, la veille des attentats qui correspond au jour où je suis rentrée en France. Ces événements affreux ne changent évidemment en rien mon appréciation de cette ville ni le fait que je vous encourage à y aller si vous hésitez.

J’ai décidé de vous présenter Barcelone comme on l’a visité jour par jour. Comme ça, vous avez des itinéraires journaliers complets (visites et food) !

Toutes les adresses que j’ai mise dans l’article sont vraiment de qualités et bon marché, des petites pépites. Je vous les répertorie sous forme de carnet d’adresses tout en bas de l’article.

barcelone

Nous sommes arrivés de nuit à Barcelone, le vendredi soir après un vol sans encombre avec Ryanair. En partant de Paris il faisait 20° à tout casser alors qu’en sortant de l’avion à Barcelone à 23h nous avons été accueilli par un air doux et chaud.

Nous avons pris l’aerobus (5,90 euros l’aller et 11,80 l’AR) juste devant le terminal 2 jusqu’à la Plaça de Catalunya. Il faut compter environ 30 minutes de trajet, ça passe vraiment vite. Vous pouvez également choisir de prendre un taxi si votre logement est loin de la Plaça de Catalunya mais ça vous coûtera entre 25 et 30 euros.

On descend du bus, ça y est on est enfin au cœur de Barcelone ! On se dirige tranquillement à pieds vers notre hôtel qui était à 15 minutes de la place. Tranquillement mais aussi impatiemment pour le découvrir et prendre une bonne douche après l’avion !

Arrivés à l’hôtel on est juste heureux, c’est exactement ce à quoi on s’imaginait et les personnes qui nous accueillent sont adorables. Pareil pour la chambre sur laquelle j’avais flashé, et bien elle était encore mieux en vrai (mention spéciale pour le lit king size !!).

barcelone

Je vous mets des photos de l’hôtel plus bas au fur et à mesure des journées et surtout dans le prochain article. J’y retournerai les yeux fermés ! C’est l’hôtel Europark, Carrer d’Aragó, 323-325.

Avant même d’aller petit déjeuner, nous n’avions qu’une envie, aller voir la fameuse piscine sur le toit de l’hôtel ! Quel bonheur en y arrivant, il n’y avait pas un chat et le soleil chauffait l’eau tranquillement pendant qu’une musique d’ambiance était diffusée tout autour.

C’était une certitude, on irait piquer une tête chaque matin au réveil !

barcelone

Nous avons petit déjeuner comme des affamés (nous n’avions pas mangé la veille au soir) : du jambon ibérique, des œufs brouillés, du fromage de brebis, des fruits et un bon jus d’orange ! Le Maître d’hôtel était vraiment gentil, aux petits soins si on avait besoin de quoique ce soit, un bonheur.

Avec le ventre bien rempli, nous étions prêts à parcourir la ville ! Nous avons pris une carte de transport T10 valable comme son nom l’indique pour 10 trajets. Elle coûte 9,95 euros et on peut s’en servir à plusieurs (le premier passe puis passe la carte au suivant). Je trouve cela très pratique et économique. Au final de tout le séjour nous en avons acheté 3 donc nous avons dépensé 30€ à deux alors que la carte Hola BCN 4 jours coûte pour une seule personne 27,50€. Pour faire votre choix, tout dépend si vous avez décidé de beaucoup marcher comme nous ou d’utiliser davantage les transports communs.

Nous avons utilisé le métro pour rejoindre la Plaça de Catalunya (oui ce n’était pas très loin mais on se connait on se laisse vite emballer en voyage… On se retrouve souvent à la fin de la première journée sur les rotules à avoir marché 25 km !).

J’avais trouvé la Plaça de Catalunya jolie la nuit en arrivant avec l’aerobus mais je l’ai trouvé vraiment belle de jour. Ces deux imposantes fontaines, le petit passage circulaire sur la gauche avec les arbres et le bassin au bout, c’était un bon début de ballade !

barcelone

Nous avons ensuite descendu la rambla jusqu’au marché de la Boqueria. Nous avons adoré ce marché uniquement culinaire. Certes il y a du monde et peu d’espace, il faut apprendre à se faufiler entre les stands mais les couleurs, les odeurs, tout donne envie ! Je n’ai pas pu m’empêcher de prendre un grand gobelet rempli de pastèque, elle était délicieuse ! Et seulement à 2€ ce qui n’est vraiment pas cher pour la quantité que j’avais.

barcelone

Ce jour-là nous avons été raisonnable et c’est la seule chose que nous avons acheté au marché (nous y sommes retournés le 3ème jour pour manger et y acheter des bonnes choses à ramener, vous verrez dans le second article, ça vaut le détour).

Tout en dégustant la pastèque, on a décidé de quitter la rambla et de partir dans les petites rues voisines. Cela nous a conduit à la Cathédrale de Barcelone. Il y avait sur sa place une fête locale avec un orchestre et des danses traditionnelles ! J’adore tomber par hasard sur ce genre d’évènement, il y règne une ambiance particulière, bon enfant et c’est un super moyen d’aborder la culture d’un pays ou d’une ville. Nous sommes donc restés un moment à regarder les différentes animations proposées, avant de nous remettre en marche dans les petites rues derrière la Cathédrale.

J’ai beaucoup aimé ce quartier. C’est un vrai dédale de ruelles piétonnes, il y fait bon et il n’y a pas beaucoup de monde !

barcelone

barcelone

barcelone

Nous sommes arrivés sur la Plaça Reial et ça a été le coup de cœur immédiat ! Ses arcades, ses palmiers, sa fontaine ! Par contre, les multiples restaurants qui bordent la place sous les arcades font quand même très touristiques. Je n’aime pas les restaurants où les serveurs vous alpaguent pendant que vous flânez.

Barcelone

Barcelone

BarceloneBarcelone

Après la Plaça Reial nous avons repris la rambla pour descendre jusqu’au port.

Nous l’avons longé un petit moment, on s’est assis face aux bateaux, il y avait très peu de monde sur cette grande promenade bordée de palmiers. On a admiré d’un côté les bateaux et de l’autre de très beaux bâtimentsbarcelonebarcelone

Arrivés au bout de la ligne droite nous n’avons pas tourné à droite sur la suite de la promenade le long du port, nous avons au contraire décidé de retourner nous perdre dans les petites rues avec comme objectif : le Parc de la Ciutadella !

Nous voilà donc au milieu du quartier d’El born. Un conseil (toujours le même) prenez les petites rues désertes qui offrent des merveilles d’architecture et dans ce quartier, des petites boutiques adorables.

Barcelone

Nos estomacs commençaient tranquillement à se réveiller (il était 15h le big petit déj’ commençait à être loin 😛 ). J’avais préparé une carte sur mon téléphone avec plein de bonnes adresses pour en avoir un peu à tous les coins de Barcelone ! Coup de chance on est tombé sur une par hasard et on l’a adoré : Le Alsur Café.

Il n’y avait plus de place en terrasse mais qu’importe quand on voit l’intérieur ! C’est tout ce que j’aime : des guirlandes, des murs de brique, des coussins multicolores, bref un endroit à la cool où on se sent chez soi.

Ce fut nos premières tapas ! Pour le jambon quand j’y repense ça a été mon préféré de toutes les adresses qu’on a pu tester, il fondait dans la bouche, un délice ! Idem pour les patatas fritas (ce mot me fait rire) qui étaient super bonnes, ainsi que le tzaziki servi avec l’avocat. On s’est vraiment régalé.

Barcelone Barcelone

On en a eu pour 35 euros à peu près, à 2 en se faisant plaisir. En sortant nous n’avions plus faim ! Du coup nous n’avons pas testé leurs gâteaux qui sont sur le comptoir et qu’ils ont l’air dingue. Je conseille donc aussi cette adresse pour une pause goûter.

Quelques petites ruelles plus tard et après avoir croisé le Musée du chocolat et une place qui m’a beaucoup plus (oui encore une), c’est la place où il y a le Centre de Cultura i Memoria. C’est un bâtiment assez impressionnant, on peut voir dedans par les grandes vitres sur le côté et en fait c’est un site archéologique ! C’est également sur cette place qu’il y a la Xoloteria qui fait des churros que je n’ai pas pu tester (quand je vous dis que je n’avais plus faim après l’Alsur Café, je ne rigolais pas). Après cela donc, nous sommes arrivés au Parc de la Ciutadella !

Barceloneparc de la ciutadella

J’aime beaucoup visiter les parcs quand je suis en voyage et même quand je suis chez moi à Paris. Je considère que ce sont vraiment les poumons d’une ville et j’ai toujours plaisir à aller m’y perdre pour mieux les découvrir.

Il faut avouer que nous avions déjà beaucoup marché (+ de 10 km) donc nous commencions à être un peu fatigués et nous avions hâte d’aller enfin tester la piscine de l’hôtel 😛 . Par conséquent, nous n’avons pas exploré tout le parc, nous n’avons pas été au zoo par exemple. Nous avons fait l’essentiel, c’est-à-dire la Cascada Monumental qui porte très bien son nom ! Elle est vraiment impressionnante et j’ai adoré monter à son sommet.

parc de la ciutadella

Barcelone

Nous sommes repartis du Parc en passant par le Passeig de Lluis Companys, la très large avenue qui mène à l’Arc de triomphe. Encore une fois j’ai été bluffé par les détails de cette ville et ne vous moquez pas mais j’ai par exemple beaucoup aimé les lampadaires de l’avenue.

barcelone

Nous avons marché jusqu’à l’hôtel et en arrivant nous avons directement piqué une tête ! Après cette baignade une petite sieste tout en prenant un bain de soleil s’imposait … Mon dieu ce qu’on était bien !

barcelone

La journée n’était évidemment pas finie ! Nous sommes ressortis vers 21h et malheureusement les bars à tapas que nous avions repérés étaient surchargés ! (1h30 d’attente minimum). Avec nos tapas du midi mangées à 15h/16h nous n’avions pas particulièrement faim et donc nous décidâmes de passer directement à la case mojitos ! Si vous me suivez sur Instagram vous savez que c’est mon cocktail fétiche (j’avais aussi posté une recette sur le blog ici).

Nous avons marché une bonne quinzaine de minutes pour arriver au bar Rabipelao. Mais que veut dire ce mot étrange ? C’est un petit animal d’Amérique du sud qui dort toute la journée et vit la nuit, j’ai trouvé ça beaucoup trop mignon comme nom de bar ! Ils ont trois adresses à Barcelone, nous avons été à celui dans le quartier El Raval qui est assez petit, tout en longueur. Nous nous sommes installés au comptoir (au plus près des mojitos) dans une ambiance tamisée. Il y a un écran dans un coin qui diffuse des scènes de danse en noir et blanc, de la bonne musique est passée en fond juste au bon volume sonore pour qu’on puisse parler sans avoir besoin d’hausser la voix.

Je crois que ce sont les meilleurs mojitos que j’ai bu ! Ils en font des classiques ou avec des fruits, j’ai choisi celui à la fraise et ce sont de vraies fraises qu’ils pilonnent avec le sucre et la menthe. Un délice !

Niveau dose d’alcool c’est l’inverse d’en France c’est-à-dire que notre dose de rhum correspond à leur dose de limonade et vice versa ! Et pourtant malgré le fait qu’il y ait bien plus d’alcool dans les leurs, les classiques coûtent 4 euros et ceux aux fruits 5 euros ! Soit rien du tout.

Barcelone

Avec nous avons mangé un petit sandwich chaud entre la tapas et le panini pour éponger un peu tout ça !

Après notre baignade matinale avec la piscine pour nous tout seuls et un petit déjeuner plus raisonnable que la veille nous revoilà partis à la découverte de Barcelone !

Barcelone

Durant les 3 jours où nous y étions, nous n’avons que très rarement étouffés à cause de la chaleur. Barcelone est une ville avec beaucoup de rues ombragées ce qui permet d’avoir toujours un peu d’air en marchant.

Nous n’avions pas d’endroits précis à aller voir dans le quartier de Gracia, simplement de s’y perdre, de se mêler aux habitants et de profiter. Ce n’est pas un quartier très touristique, il y avait très peu de monde dans les rues.

A l’origine Gracia était un petit village séparé de Barcelone et il a gardé son authenticité, son âme de petit village, c’est vraiment l’ambiance qu’on a ressenti. De longues rues un peu en pentes bordées d’arbres et d’immeubles colorés tous plus beaux les uns que les autres et très différents entre eux.

Barcelone

Barcelone

barcelone

C’était deux jours avant la Festa Major de Gracia et c’était très chouette d’assister aux montages des décors pour le jour J ! Pour cette fête, les habitants décorent leurs rues et ils réalisent vraiment des mises en scène impressionnantes avec des objets du quotidien, le résultat est top ! Je vous en dis plus sur cette fête, les décors dans les rues etc. lors du jour 4 où nous avons pu y assister. (La première photo de l’article est l’une des rues décorées sur le thème des 1001 nuits)

Après une bonne matinée à arpenter Graçia, il était temps d’aller manger ! (Quoi ? Non ce n’est pas ma partie préférée de la journée, arrêtez un peu …)

barcelone

Nous sommes arrivés assez tôt (12h/12h30) au restaurant à tapas la Cerveseria Catalana donc nous avons pu avoir une table dehors. Au top avec ce beau temps !

Tout comme pour l’Alsur Cafe la veille, la lecture de la carte est toujours un peu complexe quand on ne maîtrise pas l’espagnol … C’est pourquoi le soir et le lendemain nous avons mangé au bar avec toutes les tapas devant nous (patience vous verrez ça plus bas).

On nous avait recommandé ce restaurant et on a vraiment beaucoup aimé ! Les tapas ne sont vraiment pas chers et on sent que ce sont des bons produits. Il n’en faut pas plus pour faire un bon restaurant.

Barcelone

Nous en avons eu pour moins de 30 euros à deux. Si vous cherchez un restaurant à tapas je vous le recommande donc vivement, le rapport qualité prix est incomparable ! D’ailleurs, nous y sommes retournés le lendemain soir.

Le dimanche après-midi nous avions décidé d’aller au Montjuic. J’avais vu sur internet qu’il y avait de nombreux jardins sur cette montagne avec un château tout en haut, ça me plaisait bien !

Il y a deux téléphériques qui permettent de monter sur le Montjuic mais je vous conseille de le faire à pieds. Pourquoi ? Parce que le chemin de départ (que vous ne faites pas en téléphérique) est très joli et les premiers jardins situés en dessous du téléphérique aussi. L’un d’eux a même été mon préféré.

Barcelone

L’ascension se fait très facilement, il n’y a absolument pas besoin d’être sportif pour y parvenir ! Je le précise parce que quand j’avais vu qu’il y avait des téléphériques je m’étais dis que ça devait être une grosse montagne alors que pas du tout.

Il y avait un jardin que je voulais absolument visité : Jardins Mossèn Costa i Llobera. Il regroupe des centaines d’espèces différentes de cactus. Perdus au milieu des palmiers ou bien l’inverse des palmiers perdus au milieu des cactus, en tout cas toutes ces plantes cohabitent pour un résultat magnifique. Nous étions seuls dans ces jardins alors que nous étions dimanche, mais je crois vraiment que la majorité des gens montent par le funiculaire et n’y vont pas.

Il y règnait un calme vraiment agréable. Et puis bon je m’extasiais devant chaque cactus ou plante grasse que je croisais …

Barcelone Barcelone Barcelone Barcelone

Après nous sommes montés jusqu’au château que nous n’avons pas visité. Nous nous sommes arrêtés à certains points de vu pour admirer les différents panoramas qu’offrent le Montjuic. Entre nous, je ne trouve pas que Barcelone soit une très belle ville vue d’en haut, elle l’est bien plus vue d’en bas, quand on sillonne ses rues.

En redescendant le Montjuic, nous avons fait une halte dans un autre jardin qui m’a beaucoup plus, le théâtre Grec. Je l’ai trouvé très zen, avec beaucoup de végétation, à l’opposé du jardin des cactus qui fait nécessairement beaucoup plus aride.

Barcelone Barcelonebarcelone

barcelone

Une fois de retour dans la ville, il était l’heure du goûter ! Direction La Donuteria :

la donuteria

la donuteria

Que dire de cette adresse ? Des donuts et des beignets réalisés le jour même dans la boutique, avec des goûts et associations de goûts uniques, nous étions obligés de craquer !

Ce goûter ça a été la grosse régalade, je vous le dis ! La pâte est juste parfaite, légère, moelleuse et aérienne, un bon-heur !

la donuteria

Je vous passe la galère pour réaliser cette photo sous 30°, le glaçage des beignets n’étant pas un grand fan de la chaleur … J’en avais plein les doigts, exactement comme après avoir mangé une grosse barbe à papa quand on a les doigts tout collés à cause du sucre.

Nous sommes rentrés à l’hôtel pour les déguster et puis ensuite direction la piscine pour les digérer avec un bon mojito dans l’eau !

Hotel europark bcn

Le soir, nous sommes allés dans un restaurant de tapas que nous avions repéré la veille . nous avons eu de la chance puisqu’il y avait deux places au bar ! C’est l’emplacement le plus stratégique puisqu’on est au plus près des tapas 😛 . Sans rire, si vous avez l’occasion je vous conseille de vous installer au bar et non pas en salle où l’ambiance fait tout de suite beaucoup plus restaurant. Avec un peu de chance vous tomberez sur un serveur sympa et vous ne verrez pas le temps passé !

Ce bar à tapas, Vinitus, est vraiment délicieux ! Mention spéciale pour les brochettes de gambas qui me faisaient tellement envie dans la vitrine et qui ont été tout à fait à la hauteur de mes espérances !

Je n’ai pas pris beaucoup de photos parce que l’éclairage n’était pas fantastique et que j’ai simplement profité du moment.

Vinitus barcelone Vinitus barcelone

Après le restaurant, retour au Montjuic ! Mais en bas cette fois pour admirer le spectacle de la Fontaine Magique 🙂 . C’est un spectacle son et lumière sur cette fontaine gigantesque qui compte plus de 109 couleurs différentes et 3500 combinaisons de jets.

fontaine montjuic

Je vous conseille vraiment d’aller assister à ce spectacle, il est impressionnant ! Par contre il y a beaucoup beaucoup de monde donc essayez d’arriver un petit peu en avance pour avoir de bonnes places. Faites également attention aux jours et aux heures où le spectacle a lieu, je sais que le calendrier change selon les mois de l’année.

Et voilà comment s’achève nos deux premiers jours à Barcelone. J’espère que ce premier article vous a plu et qu’il vous donne des idées pour un futur voyage dans cette jolie ville 🙂

Je vous fais un récap’ des adresses de ces deux jours et je vous dis à très vite pour la suite !

Carnet d’adresses à Barcelone partie 1 :

  • Alsur Cafe – Quartier El Born. Caders 17 (tapas)
  • Rabipelao – Raval. Carrer de la Riera Alta, 50 (mojitos)
  • Ceverseria Catalana. Carrer de Mallorca, 236 (tapas)
  • La donuteria. Carrer del Parlament, 20 (donut’s)
  • Vinitus. Carrer del Consell de Cent, 333 (tapas)

Mots clés

Les articles qui pourraient vous intéresser

3 Commentaires

  1. Je suis allée plusieurs fois à Barcelone, mon frère y a vécu quelques années avec son ex (originaire de là-bas), je ne connais pas les Jardins Mossèn Costa i Llobera, ça a l’air vraiment joli, je crois qu’n de mes lieux favoris reste le parc Guëll, c’est vraiment un lieu incontournable et tellement splendide!
    Merci pour ce joli carent de voyage, j’attends la 2ème partie! De mon côté c’est City Trip à Londres sur le blog 😉

  2. Pingback: Carnet de voyage à Barcelone jours 3 & 4 - Lulalovegood

Ecrivez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*